Nouveau !La version PRO de notre plateforme est désormais disponible Accéder 

Sports

Foot : faut-il payer pour gagner ?

3 Mins read

Un oligarque russe par-ci, un milliardaire émirati ou qatari par là : les budgets annuels des clubs de foots du top européen dépassent désormais le demi milliard d’euros. Le récent transfert de Messi au Paris Saint-Germain est un exemple de plus des efforts financiers colossaux déployés par les riches investisseurs dans l’ombre des équipes, mais l’argent fait-il gagner des matchs ?

La coupe du monde au Qatar approche, et toujours pas de titre européen en poche pour le Paris Saint-Germain. Plus qu’une saison pour remporter la tant convoitée ligue des champions avant l’échéance du mondial et ainsi pouvoir accueillir torses bombés les nations du monde entier. Depuis une décennie, Nasser al-Khelaïfi ne cesse de remettre des pièces, ou plutôt des liasses, dans la machine. Le PSG n’est d’ailleurs par le seul club financièrement dopé. Au top niveau européen, on tutoie le milliard.

L’argent achète-t-il la victoire ? Regardons en chiffres. Le graphique ci-dessous montre la répartition des 100 premiers clubs au classement UEFA sur la saison 2020/2021, en fonction du coût total de l’équipe, plus précisément la somme totale dépensée à date par le club pour acquérir ses joueurs. Notons que le club avec le meilleur score cette année n’est pas le gagnant de la dernière Ligue des Champions, du fait du barème de notation de l’UEFA prenant en compte les résultats sur les cinq dernières saisons.

La loi du plus riche

On pouvait s’attendre à une telle tendance : plus le club est riche, meilleurs sont ses résultats. Sur la saison 20/21, le carré final de la ligue des champions comportait 3 des 4 équipes les plus chères d’Europe (Manchester City, Chelsea et le PSG), ainsi que le Real Madrid, dont le coût total de l’équipe frise tout de même les 500 millions d’euros. Franchir la barre du milliard n’aura cependant pas donné la victoire à Manchester City, qui s’est incliné face à Chelsea en final. City finit malgré tout premier au classement UEFA sur la saison, de quoi encourager de futurs investissements supplémentaires, s’il en fallait.

Les propriétaires des principaux clubs européens ne s’y trompent pas : on ne mégote pas sur l’achat de joueurs, en témoigne le classement des 20 équipes les plus chères d’Europe ci-dessous. S’il est difficile pour la plupart d’entre elles de rivaliser avec les richissimes investisseurs du top 4, la barre à franchir pour entrer dans le top 20, soit 217 millions d’euros, reste conséquente.

Des outsiders remarquables

Certains échappent cependant à la “loi du plus riche”. Le Villarreal CF a ainsi réalisé une très belle performance sur la saison européenne avec une 3ème place au classement UEFA cette année, principalement grâce à sa victoire en finale de la Ligue Europa (2ème division européenne) face à Manchester United. Si l’on en croit notre “loi” mathématique, l’issue n’était pas toute tracée : le coût total de l’équipe espagnole n’est en effet “que” de 131 millions d’euros (40ème en termes de coûts), contre 893 millions pour son adversaire anglais (2ème). On peut également noter la performance du FC Porto et de son équipe à 84 millions d’euros réussit à se hisser à la 11ème place du classement UEFA.

Imaginons maintenant un autre classement sportif, corrigé du biais financier. Le graphique ci-dessous montre les 20 premières équipes selon le score au classement UEFA sur la saison 20/21, rapporté au coût total de l’équipe. À ce jeu là, le Maccabi Tel-Aviv Football Club gagne haut la main. Les israéliens ont en effet réussi à accéder aux 16èmes de finale de la ligue Europa. On ne dirait pas comme ça, mais il s’agit en réalité d’une vraie performance puisque le coût total de l’équipe n’est que d’1,5 millions d’euros.

Si la ligue des champions semble aujourd’hui être l’apanage des plus riches, la compétition européenne dans son ensemble réserve quand même quelques belles surprises. En attendant le prochain étonnement, on oubliera volontiers que l’argent tire les ficelles pour profiter du spectacle offert par les équipes all star.

Sources : transfermarkt, UEFA, Le Parisien

Related posts
Sports

Jeux Paralympiques : la France à la traîne ?

3 Mins read
Les Jeux Paralympiques se sont achevés ce dimanche. Au classement général, des nations peu performantes aux Jeux Olympiques se sont hissées dans…
Sports

Qui a vraiment gagné les Jeux Olympiques de Tokyo ?

2 Mins read
Les jeux Olympiques, c’est déjà fini ! Chine et États-Unis se sont livrés une féroce bataille pour la première place. Avec 39…
Sports

L'ère moderne des JO est le reflet de notre paysage géopolitique

1 Mins read
La performance des pays aux Jeux Olympiques est un bon indicateur de leur influence dans le Monde.  Les boycotts, l’émergence de la…